Les croyances limitantes, et comment s'en libérer ! par Valérie Roumanoff




Qui êtes-vous Valérie Roumanoff ?


Je suis hypnothérapeute et auteur de 8 livres sur le développement personnel et la parentalité positive édités chez Larousse, First et Eyrolles. Je suis également formatrice en hypnose et pnl pour de futurs thérapeutes.


Pour en savoir plus voici mes sites www.pourallermieux.com et www.droledemaman.com









Vous avez écrit "Les 4 croyances qui vous empêchent d'être libres", pouvez-vous nous expliquer ce qu'est une croyance (et notamment une croyance limitante) ?


Une croyance est une pensée qui nous parait être vraie - et même certaine - et qui détermine notre perception du monde et donc nos émotions et nos actions. Alors qu'en réalité toutes nos pensées sont subjectives et notre perception de la réalité est soumise à toutes sortes de filtres qui la déforment sans arrêt. Une croyance limitante est une pensée qui nous empêche de faire les choses qu'on aimerait faire, qui nous emprisonne, qui nous bloque dans un système néfaste pour notre épanouissement.



Quelles sont les fameuses "4 croyances" de votre livre, et tout le monde a-t-il des croyances limitantes ?


Les quatre principales croyances limitantes sont :


"C'est impossible"

"Je n'en suis pas capable"

"Je le mérite pas" "C'est de ma faute"

Et oui, tout le monde a des croyances limitantes, mais certaines peuvent être plus handicapantes que d'autres, comme celles qui touchent à notre identité. Quelqu'un qui croit qu'il est "un bon à rien" aura sans doute plus de difficultés que quelqu'un qui pense "qu'il ne sait pas faire la cuisine" (ce qui est une compétence et non une identité). De même ce sera plus compliqué pour quelqu'un qui pense "je ne mérite pas d'être heureux en amour" par rapport à quelqu'un qui pense qu'il n'est "pas capable de planter un clou". Il faut savoir que nos croyances qui sont limitantes aujourd'hui ont été aidantes à un moment donné. C'est une question de mise à jour !

Comment peut-on identifier sa/ses croyances limitantes ? Et surtout si elles sont inconscientes, cela peut sembler compliqué !


Dès que l'on est bloqué dans une situation ou dans une émotion, on peut être sûr qu'il y a derrière ce problème une croyance limitante. La plupart du temps, il suffit d'écouter ce qu'on se raconte pour identifier ses croyances limitantes.


Dans mon livre, les 4 croyances qui vous empêchent d'être libre, (https://amzn.to/3emRc4Q) il y a plusieurs exercices assez simples qui permettent de découvrir quelles sont les croyances qui nous enferment.


En voici un:

1. Pensez à quelque chose que vous avez essayé de changer chez vous sans succès. Je n’ai pas réussi à ......................................................................................... (maigrir, arrêter de fumer, changer de travail, arrêter de crier sur mes enfants...).

Qu’est-ce que ça veut dire sur vous que vous n’ayez pas réussi à changer ça ? Ça veut dire que je ......................................................................................

Exemple : Je n’ai pas réussi à arrêter de fumer, ça veut dire que je suis faible, que je n’ai pas de volonté. Si c’est votre croyance, la suite logique du raisonnement est que ça ne sert à rien de lutter, et vous continuez donc à fumer !


C’est pourquoi modifier une croyance est la première étape de tout changement important.


En quoi l'hypnose est-elle indiquée pour déloger une croyance limitante ?


L'hypnose permet de reprendre le contrôle de notre vie. Comme si on pouvait saisir les rênes de notre cheval intérieur pour lui indiquer la direction qui nous correspond. L'hypnose nous offre du choix et une croyance limitante est toujours un manque de choix. On croit que c'est la seule option possible, et on n'en voit pas d'autres. Grâce à l'hypnose on découvre qu'il existe une infinité perspectives différentes.

Qu'est-ce que l'auto hypnose ? Cela signifie qu'on peut s'hypnotiser soi-même ?


L'auto-hypnose est une façon de se connecter à soi pour pouvoir découvrir les ressources qui sont déjà en nous et dont on n'a pas conscience. Cette pratique peut être utile dans de nombreux champs d'application de la vie de tous les jours, même si dans certaines problématiques, il sera plus indiquer d'aller voir un hypnothérapeute.


En réalité, l'hypnose est toujours de l'auto hypnose, car même quand il est accompagné, c'est le sujet qui décide de se mettre en auto hypnose et non pas l'hypnothérapeute qui le dirige. En hypnose, on garde le contrôle ! (contrairement aux idées reçues !)

Un conseil d'experte pour bien pratiquer l'autohypnose ?


Pour pratiquer l'auto hypnose, il est utile de se fixer un objectif, quelque chose que l'on veut vraiment et qui dépend entièrement de nous. Par exemple : je veux être à l'aise quand je prends la parole. Ensuite, il n'y a rien à faire... J'ai réalisé une courte vidéo sur ma chaine Youtube qui expose en détail le processus d'auto hypnose qui est très naturel et accessible à tous: https://youtu.be/ZqfeEECrA10



Merci Valérie !