D'où viennent les croyances limitantes ?

Reprogrammez votre subconscient pour réussir votre vie.



Les croyances limitantes, des barrières à éradiquer



Des croyances limitantes, nous en avons tous et ce, sans pour autant nous en rendre compte. Une croyance limitante peut être définie comme une croyance subjective que l’on croit vraie. C’est une croyance qu’on croit tellement réelle et présente, qu’elle en devient une réalité. Or, elle ne l’est pas forcément et peut malgré tout contribuer à influencer les actes et comportements de la personne. Comme son nom l’indique, elle agit de façon “négative” et limite les capacités d’une personne, pouvant jusqu’à générer des émotions désagréables et d’infériorité. C’est une croyance qui s’inscrit dans une personne de manière inconsciente mais qui pourtant, possède une influence puissante. Elle se forme par le biais des expériences passées d’une personne. Par exemple, quelqu’un qui a le vertige pourrait penser “Je ne peux pas monter en haut de la Tour Eiffel”. Il utilise cette croyance comme une excuse. En effet, cette phrase est une croyance limitante car ce quelqu’un s’impose cette limite par lui-même. Il en est probablement capable, mais ne le pense pas, dans sa tête.

Ces croyances limitantes se développent tous les jours, mais plus particulièrement durant l’enfance. En effet, il a été prouvé que durant les sept premières années de vie d’un enfant, ce dernier agit un peu comme une “éponge”: il est capable d’absorber et de mémoriser tout ce qu’on lui montre et dit. Son cerveau est beaucoup plus malléable qu’à l’âge adulte. C’est pour cela qu’il a été remarqué que les enfants pouvaient acquérir beaucoup plus de connaissances à cet âge là (comme l’apprentissage d’une nouvelle langue, par exemple). Or, cela s’applique pour le positif comme pour le négatif. Il faut donc bien faire attention à tout. Le cerveau, lui, va opter pour les situations les plus confortables, quitte à limiter les actions de sa personne.

Les croyances sont, par ailleurs, bien définies. Si l’on ne fait rien, elles seront toujours présentes, tant que l’on ne les supprime pas de façon consciente. De ce fait, l’élément primordial dans une croyance, est son repérage. Une fois repérée, elle sera bien plus simple à éradiquer ou à remplacer. Il faut juste prouver au corps et au cerveau que cette croyance est inoffensive et que même en la “traversant”, cela ne causera pas de conséquences catastrophiques telles que la mort. Au total, dans une vie, un être humain développe plusieurs dizaines de milliers de croyances, voire même plus. Elles peuvent être comparées à des programmes qui composent le système d’exploitation d’un être humain.


Pour en savoir plus :

Reprogrammez votre subconscient pour le succès ! Deep Belief est une application de développement personnel et d'affirmations positives audio qui vous permet d'atteindre vos objectifs de vie. Conçue par des experts en neurosciences, hypnothérapie, sonothérapie, développement personnel, bien-être et méditation. Plus efficace que la loi de l'attraction. Téléchargez ici sur iOS: https://deepbelief.page.link/1Xcp