La biologie des croyances (de Bruce Lipton)


La biologie des croyances, ou la science des pensées

La pensée est un élément puissant. Cela, tout le monde le sait, c’est un fait. Mais ce que tout le monde ne sait pas, c’est que la pensée est un élément tellement puissant qu’elle est capable d’influencer un être humain jusqu’à influencer ses propres cellules. L’être humain, comme tous les organismes du monde, est connecté à son environnement et communique avec lui sans arrêt. En effet, l’être humain est un être façonnable, influençable et change tous les jours.


Mais comment un élément mental comme la pensée peut-elle affecter un élément physique tel que les cellules humaines ?

Ce phénomène, aujourd’hui encore assez inconnu, peut être surnommé comme étant la « biologie des croyances ». Comme son nom l’indique, il traite de la manière dont les pensées qui surviennent sur le moment possèdent le pouvoir de construire ou au contraire, de détruire la santé physique ou mentale d’une personne tout en prenant en compte les tendances à la dépendance, comme la toxicomanie par exemple.

D’une manière générale, la majorité de la population est convaincue que l’organisme est façonné par l’ADN et par les gènes et que ces derniers contrôlent leur vie. Pendant très longtemps, les êtres humains pensaient que la génétique était maître de tout, contrôlait tout, et qu’il était impossible de la modifier étant donné qu’elle était héréditaire. Or, c’est en réalité bien plus complexe que cela. La biologie humaine n’est en effet pas seulement contrôlée par l’ADN ou les gênes, mais au contraire, par la volonté de la personne en question. Donc on parle dans ce sens-là d’une biologie des croyances.


Pour comprendre d'où viennent les pensées, il faut d'abord comprendre son organisme.

Bruce Lipton, ancien professeur de médecine et actuel chercheur scientifique, s’est consciencieusement intéressé à la question et a mené diverses expériences sur le sujet dans le but d’examiner en détails les mécanismes par lesquels les cellules reçoivent et traitent les informations reçues. Parmi ces expériences, l’une d’entre elle avait pour but d’observer le comportement de certaines cellules en fonction de leur environnement différent. « Parmi les 50 milliards de cellules dont est fait notre corps, les cellules-souches ont la particularité de pouvoir évoluer en n’importe quel type de cellule – peau, muscle, os, cerveau – et ainsi remplacer celles qui meurent chaque jour. » explique t-il dans un interview. « Il y a cinquante ans, j’ai réalisé des travaux de recherche en clonant des cellules-souches. Les 30 000 cellules que j’ai obtenues au bout d’une semaine avaient exactement le même patrimoine génétique. Je les ai séparées en trois groupes pour les placer dans trois milieux de culture différents : l’environnement. Dans la première boîte j’ai obtenu des cellules musculaires, dans la seconde de l’os et dans la dernière des cellules graisseuses. Cela prouve qu’avec une chimie différente, l’environnement pousse des gènes différents à s’exprimer. De la même façon, dans notre corps, si l’on change la composition chimique du sang, le milieu de culture, on change la destinée des cellules. La question importante est alors : qui est le chimiste qui décide de la composition du sang ? Le cerveau ! Grâce aux hormones, neurotransmetteurs et autres neurosécrétions qu’il émet à travers ses neurones. » A travers cette expérience, Bruce Lipton a démontré que l’environnement avait une influence non négligeable sur la formation et l’évolution des cellules. De ce fait, il suffit de modifier l’environnement d’une cellule pour changer son comportement et par ce biais-ci, changer les caractéristiques génétiques d’une personne. Dans son livre «La biologie des croyances » Bruce Lipton établie une synthèse en présentant ses hypothèses et en les testant afin de présenter les mécanismes par lesquels les cellules reçoivent et traitent les informations. Par ailleurs, de la même manière, la façon dont l’être humain pense et interagit avec le monde envoie des signaux à la cellule, signaux qui possèdent le pouvoir de contrôler cette même génétique. Certains des signaux externes les plus importants qui possèdent la capacité d’influencer la santé des cellules sont les messages énergétiques qui émanent des pensées. En effet, la pensée est, comme énoncé précédemment, un élément extrêmement puissant qui est capable de littéralement changer le corps humain et d’influencer la santé physique et mentale d’une même personne, qu’elle soit positive ou négative.


Pour illustrer ce phénomène de biologie des croyances, il est possible de citer le phénomène de l’effet « placebo », connu depuis plusieurs générations et très présent dans le domaine médical. C’est un « effet croyance », qui consiste à faire croire au patient que le médicament ou traitement administré possède la capacité de le guérir ou du moins, de lui apporter un effet thérapeutique, alors qu’en réalité, ce n’est absolument pas le cas. Par exemple, un jeune enfant qui se blesse au genou aura tendance à avoir moins mal après que sa mère lui ai donné un « bisou magique ». Le bisou en question n’aura évidemment rien de spécial et n’aura en rien guéri la blessure mais l’enfant, persuadé que ce bisou était magique, sera persuadé du contraire. Ce phénomène est également couramment observé dans le traitement des maladies graves : les patients atteints de cancers avancés ont beaucoup plus de chances de guérir ou de voir leur état s’améliorer s’ils sont eux-mêmes positifs dans leur tête. Même si la force de la pensée n’est bien évidemment pas suffisante pour guérir entièrement une personne, elle permet, du moins, de ne pas empirer son état, ce qui peut être crucial dans certains cas. Car au fond, l’inconscient et le conscient, bien que très différents et séparés, restent avant tout complémentaires et interdépendants. Par ailleurs, il est intéressant de savoir que les cellules ne sont pas seulement en compétition les unes avec les autres et qu’au contraire, elles fonctionnent ensemble de manière collaborative, ce qui permet aux organismes multicellulaires d’évoluer dans des environnements changeants.


La science qui traite de la manière dont l’environnement influence l’expression génétique se dénomme l’épigénétique. Selon l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, l’épigénétique peut être définie comme étant l’étude des changements dans l’activité des gènes, mais qui n’impliquent pas de modifications de la séquence d’ADN et qui peuvent être transmis lors des divisions cellulaires. Contrairement aux mutations qui affectent la séquence d’ADN, les modifications épigénétiques sont réversibles et un même code génétique peut être assimilé à une lecture différente (d’où l’existence des jumeaux, par exemple). La recherche moderne montre que les protéines effectrices de la membrane cellulaire contrôlent la façon dont les gènes sont "lus" et que ces protéines fonctionnent en réponse aux influences environnementales. En une phrase, l’épigénétique désigne tout ce qui est au-dessus de la génétique simple (c’est-à-dire l’ADN). Les facteurs environnementaux peuvent donc influencer les cellules sans pour autant en modifier la matrice de base et être transmises aux générations futures. Selon Joel de Rosnay, docteur en sciences et anciennement directeur des applications de la recherche à l’Institut Pasteur, ces facteurs, pratiques et présents au quotidien, sont au nombre de 5. Ils sont la nutrition, le management du stress, l’exercice modéré, le plaisir de faire ce que l’on aime et enfin, le réseau social familial et professionnel en harmonie. L’épigénétique est aujourd’hui une des branches les plus progressives de la science. Chez une personne moyenne, 95% du temps, la biologie fonctionne par défaut à travers les programmes qu’elle a reçu alors qu’elle n’utilise que 5% de la journée pour créer ou manifester ce qu’elle veut d’elle-même.


Alors, n’est-il pas temps de changer les choses et de commencer à changer sa propre vie, sa propre biologie des croyances, selon son bon vouloir ?


Reprogrammez votre subconscient pour avancer sur vos objectifs ! Deep Belief est une application d'auto-hypnose et affirmations positives audio qui vous permet de déloger vos croyances limitantes, et d'atteindre vos objectifs de vie. Conçue par des experts en neurosciences, hypnothérapie, sonothérapie, et développement personnel. Une approche concrète et sans superstition de la loi de l'attraction.